Page d'accueil
Locations vacances
Choses à voir
Agences location vac.
Terre cuite
Céramiques peintes
L’Église de S. Maria
Le Trésor de S. Maria
La Villa Corsini
Fêtes et foires
Venir à Impruneta
Carte de Impruneta
Cyclotourisme
Sentiers de randonnée
Guides Livres
Liens
Passer une publicité
Nous contacter
English Italiano Deutsch Français























Impruneta - une introduction



Piazza Buondelmonti à Impruneta



Appartements, fermes et villas dans la campagne de la Toscane: voir la liste


Impruneta est une ville située dans les collines de la Toscane entre les vallées du Greve et de l’Ema, à environ une demi-heure au Sud de Florence. La ville était connue à l’époque ancienne sous le nom de "in prunetis" ou "in pineta" (entourée de forêts de pins) et on peut en effet toujours voir des restes de belles forêts de pins apparaître entre les champs d’oliviers installés sur certaines des collines qui entourent la ville. Au Moyen-Âge, Impruneta et les villages environnants faisaient partie du fief de la famille Buondelmonti dont le château était établi dans le village de Montebuoni. La famille est citée pour la première fois dans l’histoire au 10ème siècle grâce à Sichelmo et a fini par être expulsée de son château en 1135 par les Florentins. Elle s’est retirée à Florence où les familles Buondelmonti et Fifani ont joué un rôle important dans l’exacerbation de la division de la population florentine entre les factions représentées par les Guelfes et les Gibelins. Sa responsabilité s’est notamment fortement accrue à la suite d’un infâme combat renforcé par l’ivresse et des machinations qui s’en suivirent pour savoir quelle fille épouserait qui, qui menèrent à l’assassinat de Buondelmonti di Buondelmonti, le jour de son mariage lors de la Pâques 1216, par Oddo Arrighi de Fifanti. Des années de combat et de bain de sang entre les factions sont supposées avoir été déclenchées par cet événement.

L’église de Santa Maria de Impruneta est devenue de plus en plus connue pour l’effigie sacrée et miraculeuse de la Madonne qu’elle abrite. Les pèlerins venaient en masse à Impruneta et une fameuse foire était et est toujours organisée le jour de la fête de la Saint Luc, le 18 octobre. Cette fête, qui était à l’origine associée au mouvement et à la vente du bétail, est aujourd’hui célébrée par l’installation de stands en plein air, l’organisation de banquets et de courses de chevaux.


Un petit village important pour la production de poteries s’était développé près de l’église. La première mention d’une manufacture de “terracotta” (céramique ou terre cuite) date de 1098 et la production de carreaux de “terracotta”, de poteries et de briques continue à être florissante jusqu’à aujourd’hui. L’église, le trésor qu’elle abrite, et les fours à poterie et leurs produits constituent les principales raisons d’une visite de Impruneta.

Impruneta et ses environs offrent néanmoins de nombreux autres centres d’intérêt et, tout au long de l’année, vous pouvez y participer à des festivals et des activités culturelles qui valent le court voyage depuis Florence. Pour conclure, si les châteaux vous intéressent, la région du Chianti en regorge et ces derniers sont décrits dans les itinéraires de la Route des châteaux du Chianti.

Activités et choses à voir à Impruneta et dans ses environs


Les ateliers de poterie (terracotta)

Ces ateliers fabriquent tous leurs propres produits en utilisant l’argile locale, parfois extraite de leurs propres propriétés. Leur production va de petites plaques moulées et de petites statues ou de statues grandeur nature à des pots décoratifs de toutes tailles faits à la main et des vases de jardin et des jarres à huile de taille gigantesque. Ils produisent aussi une vaste gamme de carreaux de sol et de toiture. La plus grande partie de leur production présente une finition naturelle rouge, parfois patinée par une exposition au soleil et à la pluie. Plus d’informations sur la ‘terracotta’ (céramique) de Impruneta.

Vous pouvez aussi acheter de splendides assiettes et jarres peintes à la main. Plus d’informations sur la céramique peinte à la main.

La basilique de Santa Maria et son musée du trésor

L’église date du 11ème siècle mais elle a été reconstruite à plusieurs reprises. Elle présente une splendide tour-clocher. Vous pourrez voir des tableaux et des sculptures de grande valeur à l’intérieur ainsi que des marches d’autel datant du 15ème siècle et un polyptyque du 14ème siècle. Elle comprend aussi un cloître datant du 14ème siècle. Son musée contient une collection d’objets de grande valeur historique et artistique datant de différents siècles : des ornements sacrés en or, des objets et des meubles liturgiques, des tapisseries, des vases votifs, des sculptures en argent et une série de croix de grande valeur dont l’une est attribuée à Ghiberti.

Bibliothèque publique

Impruneta jouit d’une belle bibliothèque publique moderne située sur la Piazza Buondelmonti, en face de la place de l’église de Impruneta. Vous pourrez y consulter des journaux locaux, de nombreux ouvrages de référence et des guides principalement publiés en italien. Ce lieu constitue également un endroit idéal pour s’asseoir et observer l’activité de la place.

La Villa Corsini a Mezzomonte constitue un superbe exemple de palais d’été toscan. La villa était autrefois le centre d’une ferme entourée par des champs d’oliviers et des vignes, située à huit kilomètres au Sud de Florence, entre Grassina et Impruneta. La Villa Corsini est implantée sur un site magnifique dans l’une des rares vallées totalement préservées des environs de Florence. Son intérêt, outre la beauté de ses jardins, de son domaine et de ses pièces,  réside dans les fresques dont elle est décorée. Ces fresques ont été peintes au 17ème siècle et ont été réalisées par certains des plus grands maîtres de cette époque, comme notamment Giovanni di San Giovanni, Michele Colonna, Pandolfo Sacchi et Domenico Cresti dit Il Passignano. Plus d’informations sur la Villa Corsini.

L’église de Saint Miniato a Quintole
Via di Quintole per Le Rose

Cette église du 14ème siècle constitue un exemple typique d’utilisation de la terracotta (céramique) comme élément architectural et décoratif que vous remarquerez notamment au niveau des enchevêtrures extérieures des arches et des piliers du portique et de la lunette de terracotta qui surplombe la porte. L’église présente un style architectural à la fois élégant et sévère. Elle a été construite sur la base d’un plan de croix latine et son portique présente trois larges arcades. L’une des chapelles intérieures présente des vestiges du Moyen-Âge et de la Renaissance incluant une Vierge à l’Enfant et d’autres fragments de fresques de l’École florentine datant du début du 14ème siècle. Dans l’abside, vous pourrez voir une Vierge entourée de quatre saints, une peinture sur bois réalisée par Bicci di Lorenzo au début du 15ème siècle.

L’église de San Lorenzo alle Rose

Les origines de cette église sont très anciennes. Les documents y faisant référence remontent au 11ème siècle et l’église fut reconstruite au 14ème siècle. L’église fut placée sous le patronage des Rossi puis des Grifoni, de riches familles de la ville qui possédaient de grandes propriétés dans la région. Le plan intérieur est rectangulaire et date du 16ème siècle. Le bâtiment fit l’objet de nombreuses transformations au fil des siècles. Les autels installés sur les côtés furent surélevés et l’ancien autel en bois fut remplacé par un autel en pierre. La façade est précédée par une arcade présentant des colonnes de style toscan. Derrière l’autel principal, vous remarquerez une Annonciation attribuée au Maestro da Serumido, le nom conventionnel d’un artiste excentrique qui était actif à Florence au 16ème siècle. Sur l’autel situé à droite, vous verrez une oeuvre représentant San Nicola da Bari réalisée par Andrea Boscoli (1596), et, sur la gauche, un tableau attribué à Francesco Curradi représentant Saint Dominique et Sainte Catherine. L’espace central accueillait autrefois une Vierge à l’Enfant peinte par Taddeo Gaddi. Ce tableau, habituellement attribué à cet élève fidèle de Giotto, se trouve aujourd’hui dans le presbytère.

Plusieurs villas valent la peine d’être vues de l’extérieur. Ces villas incluent notamment la Villa Il Prato, qui est aujourd’hui le siège de l’Opera Pia L. Vanni, la Villa Carrega, une villa datant du 17ème siècle qui est aujourd’hui une résidence privée, située sur la Via Roma, et la Villa Citernesi située sur la Via di Candegli. Le territoire de la commune de Impruneta compte aussi un certain nombre de belles villas comme, par exemple, la Villa Corsini a Mezzamonte, qui fut la propriété de Laurent de Médicis, qui est vraiment magnifique, tout comme ses jardins. De nombreuses autres villas datant du 16ème siècle bordent la Via Imprunetana en direction de Pozzolatico sur l’itinéraire de Florence ainsi que La Capella Rossa à Quintole et La Torre Rossa à San Gersolè. Sur la Via Imprunetana, en direction de Tavarnuzze, vous pourrez voir la Villa La Querce, datant du 15ème siècle, l’Istituto Suore Domenicane installé dans une villa datant du 16ème siècle et la Villa Accursio. Certaines de ces villas se trouvent sur de plaisants itinéraires de promenades pédestres. La région offre aussi de beaux itinéraires de randonnées de cyclotourisme.

Tavarnuzze est l’une des villes les plus intéressantes des environs. Ses centres d’intérêt principaux sont l’église Saint Pierre (Chiesa di San Pietro) à Montebuoni, la Chapelle des Buondelmonti (Cappella dei Buondelmonti) et l’hôpital de Saint Julien (lo Spedale di San Giuliano). Ces sites sont tous, d’une façon ou d’une autre, associés à la famille Buondelmonti qui était originaire de Tavarnuzze ou de ses environs avant de s’étendre à Impruneta, puis finalement à Florence.























Impruneta Copyright © ammonet InfoTech 1998 - 2017. All rights reserved.

Anna Maria Baldini